Webinaire Le potentiel inexploité du vélo pour la santé et le climat

Webinaire : Le potentiel inexploité du vélo pour la santé et le climat

Webinaire : Le potentiel inexploité du vélo pour la santé et le climat – Une analyse à partir de l’enquête « Mobilité des personnes 2019 »

28 mars

De 10h à 11h en ligne

Programme :

– Présentation des principaux résultats
– Questions-réponses avec les participants

Organisateurs :

Philippe Quirion (CNRS), Kévin Jean (Cnam)

Public auquel s’adresse le webinaire :

Journalistes (rubriques sport, santé, environnement)

Collectivités en charge de l’aménagement

Associations d’usagers du vélo

Présentation

Chaque kilomètre parcouru à vélo permettrait d’éviter environ un euro de coût de santé en France : c’est ce que montre une étude récente coordonnée par Philippe Quirion (CIRED, CNRS) et Kévin Jean (Cnam) et publiée dans la revue Lancet Regional Health – Europe

Ce webinaire a pour but de présenter les résultats d’une étude menée conjointement entre le Conservatoire national des arts et métiers (Cnam) et le Centre international de recherche sur l’environnement et le développement (CIRED), et dont l’objectif était d’évaluer l’impact du vélo sur la mortalité et la morbidité en France, et de quantifier les gains monétaires associés. En outre, nous explorons les avantages potentiels du transfert d’une partie des trajets courts actuellement effectués en voiture vers le vélo, y compris la réduction des émissions de gaz à effet de serre.

À l’aide des données d’une enquête nationale sur la mobilité, nous avons analysé les niveaux de pratique du vélo en France en 2019, par âge et par sexe. Nous avons ensuite évalué l’incidence sur cinq maladies chroniques et les décès évités grâce au vélo, sur la base de données nationales et de méta-analyses. Nous avons calculé les économies de coûts médicaux directs et les coûts intangibles évités. Des simulations ont permis de déterminer les avantages d’un transfert de 25 % des trajets courts en voiture (<5 km) vers le vélo.

En 2019, le vélo a permis d’éviter environ 2 000 décès prématurés et 6 000 cas de maladies chroniques par an. Les coûts médicaux directs économisés s’élèvent à 191 millions d’euros par an, et les coûts sociaux de santé à 4,8 milliards d’euros. En moyenne, chaque kilomètre parcouru à vélo permettrait d’économiser un euro de coûts sociaux de santé. Le passage de 25 % des trajets courts (<5km) en voiture à la bicyclette pourrait doubler le nombre de décès évités et réduire les émissions de CO2 de 257 milliers de tonnes.

Ressources

Articles :

The untapped health and climate potential of cycling in France: a national assessment from individual travel data, Emilie Schwarz, Marion Leroutier, Audrey De Nazelle, Philippe Quirion, Kévin Jean

Lancet Regional Health Europe (publication le 4/3/24) : version française de l’article complet.

Aller au contenu principal