Stage Modélisation des barrières à la rénovation énergétique des logements

[Stage] Modélisation des barrières à la rénovation énergétique des logements

[STAGE] Modélisation des barrières à la rénovation énergétique des logements (École des Ponts)

Conditions:

Durée du contrat : 6 mois à compter d’avril 2024. Possibilité d’envisager une poursuite en doctorat

Salaire : Gratification de stage au montant légal (environ 600€/mois, voir conditions) et indemnité de transport.
Convention de stage établie avec l’Ecole des Ponts.

Localisation : CIRED – Nogent-sur-Marne
Encadrement : Gilles Crague et Franck Nadaud 

Candidature :

Lettre de motivation et CV à envoyer à Louis-Gaëtan Giraudet et Lucas Vivier.

Contexte

Le modèle Res-IRF est développé à l’Ecole des Ponts et au Centre international de recherche sur l’environnement et le développement (CIRED) pour évaluer l’impact de long-terme des politiques de rénovation énergétique des logements (MaPrimeRénov’, certificats d’économies d’énergie, éco-prêt à taux zéro, taxe carbone, obligation de rénovation, etc.). Il est actuellement utilisé par les pouvoirs publics pour évaluer la contribution du bâtiment résidentiel à la Stratégie Nationale Bas-Carbone.

Le modèle propose une représentation fine des mécanismes par lesquels les ménages investissent dans la rénovation énergétique et ajustent leur comportement de consommation d’énergie sous l’effet des variations de prix des énergies et des politiques publiques. Ces mécanismes sont influencés par un certain nombre de barrières à l’investissement, comme les contraintes de crédit, les difficultés liées à la décision collective en copropriété et le manque d’incitation à investir pour les propriétaires-bailleurs.

Contenu scientifique

Le stage vise à améliorer la représentation d’un certain nombre de mécanismes économiques dans le
modèle, notamment :

  1. Les problèmes de concurrence imparfaite au sein de l’industrie de la rénovation énergétique, qui peuvent conduire à des effets inflationnistes lors de chocs de demande (provoqués par exemple par un programme de subvention plus généreux)
  2. Les asymétries d’information sur les marchés immobiliers, qui impliquent une « valeur verte » plus ou moins importante dans les prix des biens à vendre ou à louer
  3. Les asymétries d’information sur les marchés du crédit aux ménages, qui soumettent les emprunteurs à faible revenus à des taux d’intérêt particulièrement élevés
Qualifications requises

Le recrutement s’effectue au niveau Master 2. Des solides aptitudes sont attendues à la fois en modélisation numérique et en microéconomie (économie industrielle, économie des contrats, finance des ménages). Le modèle, codé en langage Python, est disponible en open source. Des compétences en analyse de données, statistiques et économétrie sont un plus.

La maîtrise de l’anglais est indispensable pour se familiariser avec les travaux de recherche.

Le stage offre une opportunité unique d’effectuer des travaux académiques en lien étroit avec des interlocuteurs du secteur public et privé.

 
Références

Escribe, C., Vivier, L., Giraudet, L.-G., Quirion, P., 2023. Co-optimizing demand-and supply-side decarbonization efforts under political constraints: an integrated assessment for the French building sector

France Stratégie, 2022. Les coûts d’abattement. Partie 5 : Logement.

Giraudet, L.-G., Bourgeois, C., Quirion, P., 2021. Policies for low-carbon and affordable home heating: A French outlook. Energy Policy 151, 112140. 

Vivier, L., Giraudet, L.-G., 2022. A retrofitting obligation for French dwellings – a modelling assessment. Proceedings of the ECEEE 2022 Summer Study.

Aller au contenu principal