Qu’est-ce que l’économie de la coévolution

Qu’est-ce que l’économie de la coévolution ?

Quelles transformations pour l’atténuation du changement climatique ? Des trajectoires d’émissions mondiales à la trajectoire française

Résumé

À l’heure où le changement climatique et l’érosion de la biodiversité, parmi d’autres défis, poussent à remettre en question nos modes de production et de consommation mais aussi nos conceptions du monde et nos institutions, l’économie, comme discipline et comme sphère du réel, est confrontée elle aussi à un impératif de changement. L’approche coévolutionniste, dont il sera question ici, offre à cet égard des perspectives novatrices.

De quoi s’agit-il ? En première approximation, l’économie de la coévolution, c’est d’abord une métaphore biologique et écologique appliquée aux questions économiques. Pour en saisir le sens, une référence à l’histoire longue des inter­actions entre l’être humain et le reste de la biodiversité est utile. Pendant de nombreux millénaires a dominé une économie de la prédation où Homo sapiens était un prédateur (et une proie) parmi d’autres. Dans ce système, l’être humain ne gérait pas la nature au sens propre. Il y a une dizaine de milliers d’années, il a commencé à faire face aux premières limites écologiques après avoir poussé à l’extinction un grand nombre de ses proies (grands marsupiaux et mammifères notamment), faisant lentement émerger une économie de la production avec des formes d’horticultures primaires, puis la domestication du monde vivant par la culture et l’élevage. L’être humain a, dès lors, entrepris de gérer la nature, de la modeler en supprimant ses concurrents et en sélectionnant les espèces pouvant lui être utiles. D’une pression sélective touchant quelques dizaines ou centaines de proies, il est passé à une pression sur l’ensemble des espèces…

Citation: Levrel, H., Missemer, A. (2023) Qu’est-ce que l’économie de la coévolution ? L’Économie politique, 100, 8-20

Aller au contenu principal