A History of Energy Forecasting in Economics and Some Reflections on Structural Change

A History of Energy Forecasting in Economics and Some Reflections on Structural Change

A History of Energy Forecasting in Economics and Some Reflections on Structural Change

Antoine Missemer, Sylvie Ferrari

Résumé

On date habituellement les origines de la prospective énergétique en économie aux années 1970. Cet article met l’accent sur des périodes antérieures, en analysant comment certains économistes ont appréhendé, depuis le xixe siècle, les futurs énergétiques. Nous montrons que la plupart des techniques extrapolatives et quantitatives alors utilisées ont conduit à une incapacité chronique à prendre en compte le changement structurel (progrès technique, changements de sources d’énergie, de comportements de consommation, etc.) et donc à envisager ces futurs convenablement. En nous appuyant sur les propositions de Nicholas Georgescu-Roegen formulées dans les années 1970 pour améliorer les exercices de prospective, nous mettons en évidence deux principes pour traiter du changement structurel dans la construction des futurs énergétiques : (i) une attention à porter à l’émergence de « nouveautés par combinaison » dans l’économie, et (ii) la nécessité de conditionner les scénarios à des trajectoires conformes aux principes de la thermodynamiques, en particulier eu égard à la dégradation de l’énergie (notamment des combustibles fossiles).

Citation: Missemer A., Ferrari S. (2024) A History of Energy Forecasting in Economics and Some Reflections on Structural Change, Revue d’histoire de la pensée économique, 17

Skip to content