on recrute

Ingénieur.e de recherche : robustesse/incertitude macroéconomique des stratégies bas carbone en France

[CDD 8 mois] Ingénieur.e de recherche : robustesse/incertitude macroéconomique des stratégies bas carbone en France (CNRS)

Contact : Julien Lefèvre

Conditions:

Durée du contrat : 9 mois

Date d’entrée en fonction : 1er novembre 2021

Salaire : Entre 2300 et 2700 euros bruts mensuels selon profil et expérience

Localisation : CIRED – Nogent-sur-Marne
Encadrement : Julien Lefèvre, Gaëlle Le Treut et Céline Guivarch 

Contexte

La mission fait partie intégrante d’un projet financé par l’ADEME. Le travail se déroulera au CIRED, laboratoire de recherche interdisciplinaire qui se consacre à l’étude des relations entre les modes de régulation économique et les univers techniques qui structurent les rapports entre les activités humaines et l’environnement biophysique naturel et construit. Il développe notamment des travaux de modélisation prospective qui intègrent sciences économiques, sciences de la nature et sciences de l’ingénieur. La mission sera encadrée par Julien Lefèvre (chercheur et chargé d’enseignement à AgroParisTech), Gaëlle Le Treut (chercheuse au CIRED) et Céline Guivarch (directrice de recherche à l’École des Ponts)

L’offre initiale de 9 mois pourra être reconduite dans le cadre de projets de recherche similaires ou pourra servir à la préparation d’un projet doctoral. Ce recrutement a dans la mesure du possible vocation à s’inscrire dans un moyen terme pour renforcer l’équipe de modélisation du CIRED.

 
Missions

Des stratégies alternatives sont envisageables pour atteindre l’objectif de neutralité carbone en France en privilégiant à des degrés divers sobriété et actions côté demande ou solutions technologiques – efficacité énergétique, décarbonation de l’énergie, etc. L’objectif du projet de recherche – financé par l’ADEME – dans lequel s’insère la mission proposée, vise à produire une évaluation des incertitudes sur les résultats socio-économiques – emploi, pouvoir d’achat, etc. – et climatiques – émissions de GES – de stratégies bas carbone alternatives à partir du modèle énergie-économie IMACLIM-France et d’une méthode innovante de « décision robuste » appliquée à une base de donnée de scénarios qui sera construite pour l’étude. Ce projet ambitionne de fournir des éclairages aux débats qui alimenteront la mise à jour de la Stratégie Nationale Bas Carbone (SNBC) et en termes académiques d’être le premier à appliquer des méthodes de « robust decision making » à des questions macroéconomiques, et à adapter et développer les outils existants pour le faire.

La mission proposée intervient dans la deuxième moitié du projet. Sous la direction et en collaboration avec plusieurs chercheurs seniors, l’agent aura pour mission de mener à bien la plupart des tâches restantes en vue de la finalisation du projet (travaux de modélisation, d’analyse statistique sur la base de données de scénarios et rédaction des livrables)

Activités
  • Simulation de scénarios de transition énergétique alternatifs à partir du modèle énergie-économie de simulation IMACLIM-France
  • Construction d’une base de données avec un grand nombre de scénarios
  • Analyses statistiques sous R à partir de la base de données de scénario construite
  • Rédaction du livrable final de projet et valorisation plus large – dont académique (en collaboration avec trois chercheurs seniors)
 
Compétences :
  • Diplôme d’ingénieur ou de Master 2
  • Compétences avancées en programmation et analyse statistique (R)
  • Compétences avancées en économie de l’énergie et de l’environnement et intérêt pour les questions macroéconomiques et de transition bas-carbone
Aller au contenu principal