Thomas Le Gallic

          Thématiques de recherche

  • Interactions entre trajectoires d’émissions de gaz à effet de serre et futurs modes de vie
  • Scénarios de demande de services énergétiques et changement structurel (travail avec IMACLIM-R monde notamment)
Thèse de doctorat

〉Le Gallic T., Penser nos futurs modes de vie dans les démarches de prospective énergétique : proposition d’une approche par la modélisation
Sous la direction de Nadia Maïzi et Edi Assoumou

 
Articles

〉Le Gallic T., Aguilera-Belanger A., Diffusion des véhicules autonomes et modes de vie – Atelier La Vie Robomobile – Rapport Final
[Rapport de recherche] French Ministry of Ecology – DGITM – IFSTTAR. 2019 

〉Le Gallic T., Assoumou E., Maïzi N., 2018, Investigating long-term lifestyle changes : A methodological proposal based on a statistical model. Sustainable Development 26, 159–171. doi.org/10.1002/sd.1727

〉Le Gallic T., Assoumou E., Maïzi N., 2017, Future demand for energy services through a quantitative approach of lifestyles. Energy 141, 2613–2627. doi.org/10.1016/j.energy.2017.07.065

〉Le Gallic T., Assoumou E., Maïzi N., Strosser P., 2015, Les exercices de prospective énergétique à l’épreuve des mutations des modes de vie. VertigO – Rev. Électronique En Sci. Environ. doi:10.4000/vertigo.15635

 
Rapport de recherche

〉Le Gallic T., Aguilera-Belanger A., Diffusion des véhicules autonomes et modes de vie – Atelier La Vie Robomobile – Rapport Final [Rapport de recherche] French Ministry of Ecology – DGITM – IFSTTAR. 2019 

 
Ouvrages et chapitres d’ouvrages

〉Millot A., Doudard R., Le Gallic T., Briens F., Assoumou E., Maïzi N., 2018, France 2072 : Lifestyles at the Core of Carbon Neutrality Challenges, in : Limiting Global Warming to Well Below 2 °C, Energy System Modelling and Policy Development, Lecture Notes in Energy. Springer, Cham, pp. 173–190. doi.org/10.1007/978-3-319-74424-7_11

Communication avec actes dans une conférence internationale

〉Le Gallic T., How to anticipate lifestyle changes brought about by autonomous vehicles? Insights from an analysis of methods, Swiss Mobility Conference, Nov 2018, Lausanne, Switzerland

〉Le Gallic T., Aguilera-Belanger A., Comment appréhender les impacts des véhicules autonomes sur la mobilité ? Une revue de la littérature récente, 2e Rencontres Francophones Transport Mobilité (RFTM), Jun 2019, Montréal, Canada

〉Le Gallic T., Will autonomous vehicles contribute to the advent of low-carbon lifestyles? A three-scenario analysis, ICTA Low carbon lifestyle conference, May 2020, Barcelona, Spain

〉Saujot M., Waisman H., Le Gallic T., For a better integration of lifestyles changes in decarbonisation pathways, ICTA Low carbon lifestyle conference, May 2020, Barcelona, Spain

〉Le Gallic T., Assoumou E., Maïzi N., 2016, Investigating long-term lifestyles changes in France : a statistical and modelling approach. 22nd International Sustainable Development Research Society Conference, Lisbon (Portugal) ; 07/2016 (best paper award – 1st price).

〉Projet Navigate

Je rejoins le CIRED dans le cadre d’un contrat post-doctoral de 2 ans afin de contribuer au projet européen NAVIGATE, qui implique notamment Céline Guivarch, Julien Lefèvre et Aurélie Méjean. Je travaillerai avec le modèle Imaclim-R monde, notamment sur les trajectoires de demande de services énergétiques et sur le changement structurel. Nous rencontrons nos partenaires pour le lancement du projet début septembre à Berlin.

Avant cela, j’ai commencé à me consacrer aux enjeux énergétiques et du changement climatique (auxquels je porte un grand intérêt) en montant un projet de césure qui consistait à partir à la rencontre d’acteurs locaux de la lutte contre le changement climatique dans une vingtaine de villes européennes (2007-2008, au cours de mon cursus d’ingénieur agronome). J’ai ensuite exercé pendant quatre ans une activité de consultant sur ces enjeux au sein de la société ACTeon, prenant part à une douzaine de projets au service d’institutions publiques locales, régionales ou nationales. J’y ai développé un goût pour l’approche prospective et une conviction : nous aurions intérêt à aborder davantage la question de nos futurs modes de vie quand on traite des politiques d’atténuation du changement climatique.

Cette expérience m’a conduit à proposer au Centre de Mathématiques Appliquées (labo de Mines ParisTech basé à Sophia-Antipolis) de travailler sur la prise en compte des modes de vie dans les exercices de prospective énergie-climat dans le cadre d’une thèse (soutenue en décembre 2017). J’ai depuis poursuivi mes recherches comme post-doctorant au sein du Laboratoire Ville Mobilité Transport (basé à Marne-la-Vallée) sur les conséquences possibles du déploiement du véhicule autonome sur nos futurs modes de vie.