Quel mix électrique optimal en France en 2050 ?

Quel mix électrique optimal en France en 2050 ?

Agenda

Organisateurs : 

Philippe Quirion (CNRS)
Estelle Carciofi (CNRS)

CNRS

Public auquel s’adresse le webinaire :

〉Presse spécialisée (science, énergie, environnement)
〉ONG, parties-prenantes sur ces questions
〉Chercheurs, étudiants

Programme :

11h Présentation des principaux résultats
11h30 Questions-réponses avec les participants

Supports de présentation :


Replay

Résumé

 Les objectifs climatiques de la France imposent que les émissions de CO2 du secteur électrique soient nulles ou négatives en 2050. Reste à déterminer la place des trois familles de technologies bas carbone : énergies renouvelables, nucléaire et capture-stockage du CO2, ce qui ouvre une série de questions : quel parc de production d’électricité et de stockage d’énergie permet-il de satisfaire la demande chaque heure pour un coût minimal ? Quel sera son coût à l’horizon 2050 ? Quelle est l’importance de l’incertitude sur le coût des différentes technologies à cet horizon ? Si l’on préfère se passer de l’une ou l’autre de ces trois familles de technologies, quel serait le surcoût ?Ces questions, sur laquelle les opinions sont particulièrement clivées, n’ont fait l’objet que de peu de travaux scientifiques dans le contexte français. Elles sont traitées dans un article scientifique qui vient d’être accepté par la revue à comité de lecture Energy Economics. Cet article (en libre accès jusqu’au 12 janvier) s’appuie sur un modèle open source basé sur des données publiques, qui permet de calculer le mix optimal de production et de stockage capable de satisfaire heure par heure la demande d’électricité en 2050, sans recourir aux importations, pour différentes valeurs du CO2. Ces travaux tiennent compte des incertitudes qui existent à l’horizon 2050 sur le coût des technologies et la demande d’électricité, et montrent les meilleurs mix électriques selon les différents futurs possibles.
Ce travail a été effectué par Behrang Shirizadeh et Philippe Quirion, chercheurs au CIRED. Ses auteurs en exposeront les principaux résultats lors d’un webinaire dédié (en français) jeudi 14 janvier 2021, à 11h.

Notons que ce webinaire fait suite à celui du 19 novembre 2020, intitulé « Une électricité 100% renouvelable est-elle possible en France d’ici à 2050 et, si oui, à quel coût ? », où a été présenté un autre article (publié dans The Energy Journal). Ce nouveau webinaire s’adresse aussi bien à celles et ceux qui ont assisté au précédent qu’aux autres.

Ressources :

〉L’article présenté (Low-carbon options for the French power sector: What role for renewables, nuclear energy and carbon capture and storage?), publié prochainement dans Energy Economics, Vol. [à venir], No. [à venir]

〉Tribune publiée dans Le Monde : « Un mix électrique majoritairement nucléaire n’est pas la meilleure option économique »

Supports de présentation

〉Addendum. A Response to Dominique Finon about our two recent articles: “How sensitive are optimal fully renewable power systems to technology cost uncertainties” & « Low-carbon options for the French power sector »