Clément Surun

          Thématiques de recherche

  • Biodiversité, agriculture, forêts

  • Économie écologique et durabilité

Comptabilités environnementales de l’échelle des organisations à l’échelle des comptes nationaux

Directeurs de thèse : Harold Levrel et Clément Féger

Résumé

La comptabilité environnementale pris une place croissante dans les débats économique autour de la prise en compte des écosystèmes dans la comptabilité nationale. Des méthodes de calculs ont été proposées, aussi bien à l’échelle internationale qu’à l’échelle nationale. Il existe une opposition entre les approches financières utilisant des valeurs actualisées nettes du capital naturel pour faire apparaître des dettes et des créances économiques (épargne véritable) et les approches comptables fondées sur les coûts de maintien de ce capital naturel permettant de faire apparaître des dettes et créances écologiques (coût écologique non payés). La difficulté aujourd’hui n’est plus tellement de développer de nouvelles méthodes mais d’analyser la faisabilité de leur mise en place et leur articulation entre les échelles nationales et organisationnelles. L’objet de cette thèse est ainsi de travailler sur l’articulation entre la grande diversité des formes prises par le reporting externe des entreprises et la définition des conventions et des nomenclatures structurant les comptes centraux et satellites de la comptabilité nationale, mais aussi de tester le renseignement des comptes écologiques à ces deux échelles. Comment en effet les impacts mesurés et rapportés par chaque organisation ou secteur d’activité à un niveau individuel peut-il être évalué à un niveau agrégé ? Par rapport à quelles limites et standards fixés ou négociés au niveau national ? Pour mener à bien ce travail un ou plusieurs cas d’étude seront mobilisés, dont l’objectif sera de tester la faisabilité de cette articulation et les adaptations nécessaires. Des méthodes dites « bottom up » fondées sur le reporting des organisations et « top down » fondées sur les comptes nationaux devront être mobilisées pour obtenir des résultats ayant du sens à ces deux échelles.

〉2018. Drechsler, M. et Surun, C. Land-use and species tipping points in a coupled ecological-economic model, Ecological Complexity

〉2018. Surun, C. et Drechsler, M. Effectiveness of Tradable Permits for the Conservation of Metacommunities With Two Competing Species, Ecological Economics